Rechercher

Le fonctionnement de votre cheminée : 
Les cheminées fonctionnent selon le principe que l'air chaud s'élève au-dessus de l'air froid.Le gaz chaud qui se trouve dans une cheminée s'élève parce qu'il est moins dense que l'air à l'extérieur de la maison. L'élévation des gaz chauds crée une différence de pression appelée tirage qui aspire l'air comburant dans l'appareil et rejette les gaz de combustion à l'extérieur. Plus le gaz est chaud par rapport à la température extérieure de l'air, plus le tirage est fort. La cheminée a pour fonction d'assurer le tirage nécessaire à l'aspiration de l'air comburant dans l'appareil et au rejet des gaz de combustion à l'extérieur.
Les feux de cheminée résultent de l'application de mauvaises techniques de chauffe et d'un mauvais entretien de la cheminée.
Vérifiez-la régulièrement pour en être certain, surtout au printemps et à l'automne. Si vous subissez un feu de cheminée, faites inspecter et réparer la cheminée avant de la réutiliser. Un feu de cheminée est un signe que l'appareil, le combustible ou les pratiques de chauffe de l'installation présentent un problème. Effectuez les changements nécessaires afin d'éviter tout autre feu de cheminée.


Utilisez du bois sec 
Le bois sec prend feu rapidement, brûle mieux et dégage moins de fumée que le bois «vert» qui contribue  à la formation de dépôts de créosote.
Le dépôt de créosote est naturellement formé la fumée montant dans la cheminée. L’accumulation de ce dépôt facilite son inflammation. 
Pour prévenir ce risque, ne brûlez que du bois bien sec qui a été fendu et mis à sécher convenablement. 
Les déchets, les plastiques, les panneaux d’aggloméré, du contreplaqué ou des morceaux de bois peint ou traité contribuent à l’accumulation de créosote.
Votre cheminée n’est pas un incinérateur ! 

Faites ramoner votre cheminée 
On entend par ramonage, le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d'en éliminer les suies et dépôts et d'assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur.

Le ramonage permet d’obtenir une bonne combustion, il est recommandé d’effectuer le ramonage au minimum une fois chaque année ou plus selon l’utilisation que vous faites de votre cheminée. 

N'oubliez pas que la bûche ramoneuse et tous les autres produits (ramonage chimique) ne sont que des aides au ramonage mécanique.

Il ne peut être effectué que par des entreprises qualifiées.

Faîtes appel à un ramoneur professionnel possédant un brevet de maîtrise ; celui-ci est seul habilité à délivrer un certificat de ramonage.

Equipez vous de détecteurs de fumée

S’équiper d’un détecteur de fumée, c’est se protéger contre l’incendie.Grâce au détecteur de fumée, vous êtes prévenu des départs de feu 24h/24. Il est également très utile la nuit puisqu’il est le seul à être présent pour prévenir d’un risque potentiel. En effet, lorsque chacun dort, la capacité à détecter un départ de feu est très fortement diminuée et celle à réagir efficacement également.  Attention ! Le détecteur de fumée ne peut arrêter un départ de feu. Il vous préviendra seulement de la situation en temps réel pour pouvoir quitter le foyer ou tenter d'éteindre le feu avec d'un extincteur.

Respectez quelques consignes simples.
Le bois d’allumage sec est ce qu’il y a de mieux pour allumer le feu.
Ne tentez jamais d’allumer votre feu avec de l’essence ou tout autre produit pétrolier.
Déposez régulièrement les cendres dans un contenant métallique muni d’un couvercle et remisez-le dans un endroit sécuritaire. Les étincelles des cendres chaudes peuvent facilement mettre le feu.
Ne pas laisser d’allumettes à la portée de jeunes enfants.
Choisissez du bois sec.
Faîtes appel à un professionnel pour l’entretien de votre cheminée.